Dentiste Cosne sur loire - Dr Thierry GUERRIER

03 86 28 10 19

Dent dévitalisée

Une dent dévitalisée est une dent dont le chirurgien-dentiste a retiré le nerf qui se trouve à l’intérieur de la dent (suite à une nécrose par exemple).

Aujourd'hui, en France, une des causes les plus importantes de maladies graves est la présence de dents dévitalisées.

Si une carie se forme et atteint la pulpe, les canaux sanguins sont infectés par les bactéries jusqu'à leur extrémité. Dans ce cas, le dentiste doit dévitaliser la dent.

 

Dévitalisation complète

Le traitement de la dévitalisation se déroule en 3 phases : d'abord, le nerf et les vaisseaux sanguins sont éliminés. Ensuite, les canaux doivent être stérilisés afin que toutes les bactéries soient éliminées. Enfin, le dentiste obture les canaux et l'espace vide avec une pâte antiseptique appropriée afin d'avoir une parfaite étanchéité.

Si ces 3 étapes sont parfaitement effectuées, le sang ne rentre plus à l'intérieur de la dent et aucun espace dans les canaux n'est accessible par les bactéries. La dévitalisation est donc complète, il n'y a plus aucun risque d'infection.

 

Dévitalisation incomplète

Il arrive parfois que les canaux ne soient pas intégralement obturés et que des bactéries se trouvent encore dans les endroits vides. Ce sont des bactéries anaérobies, considérées les plus toxiques ; elles peuvent vivre et se multiplier sans oxygène. Les bactéries deviennent de plus en plus nombreuses et la dent dévitalisée se transforme en foyer infectieux.

Ceci peut avoir des conséquences sur tout l'organisme :

  1. Localement :
  • apparition de granulomes, qui se transforment en kystes. Ces lésions peuvent conduire à un abcès aigu.

 

  1. A distance :
  • maladies cardiovasculaires
  • affections respiratoires
  • atteinte rénale
  • etc...

En effet, les bactéries provenant du foyer infectieux peuvent se déplacer jusqu'a la circulation sanguine et ainsi arriver et se fixer sur le coeur, le cerveau, les reins, les poumons, etc...

 

Conclusion

La dévitalisation des dents est la plupart du temps réussie, mais il y a un risque de complication. Dans ce cas, il faut effectuer un deuxième traitement ou, si cela n'aboutit à rien, une extraction de la dent.

Article rédigé par le praticien le 19/09/2011